bayonne-pays-basque


Alors que son nom évoque à lui seul la fête, il serait réducteur d’imaginer Bayonne uniquement sous cet angle. Labellisée ville d’art de d’histoire, Bayonne est riche d’un patrimoine séculaire, d’une tradition gastronomique et d’un art de vivre unique qui en font une ville attachante et vivante toute l’année.


Connue depuis l’Antiquité, c’est sa localisation proche de l’Espagne et son port qui en ont fait une cité commerçante majeure. Devenue anglaise pendant 300 ans lorsqu’Aliénor, duchesse d’Aquitaine, épouse Henri Plantagenêt, roi d’Angleterre, la cité prospère et se développe. C’est à cette époque qu’est édifié la cathédrale Sainte-Marie, chef d’oeuvre de style gothique, qui domine la ville de ses deux flèches.
Bayonne redevient française en 1451 sous le règne de Charles VII. Au XVII ième siècle, Louis XIV souhaite consolider les frontières de son royaume et charge Vauban d’en faire une place forte imprenable : il y construit une citadelle et des remparts qui marquent les premières limites de la ville. Ils ont été réaménagés au fil des siècles et sont aujourd’hui des lieux de promenades.

Le Grand Bayonne est un des quartiers les plus attachants de la ville. Les belles maisons à colombage et les solides bâtisses en pierre de taille témoignent du riche passé de la cité. Les petites rues piétonnes et commerçantes qui descendent de la cathédrale aux halles y sont souvent animées. De l’autre côté de la Nive, le Petit Bayonne est lui plus populaire, étudiant et festif. C’est là que bat le coeur de Bayonne pendant les fameuses fêtes, 5 jours de liesse chaque été à la fin du mois du juillet.


Quelques affiches des précédentes fêtes de Bayonne

   Quelques affiches des précédentes fêtes de Bayonne


Inspirée de la San Fermin à Pampelune, les fêtes ont vue le jour en 1932. Depuis, la tradition est immuable : on célèbre leur ouverture le mercredi soir à 22H00. S’ensuivent alors 5 jours de fêtes où toute la ville se pare de rouge et de blanc et se laisse gagner par l’allégresse. Tous les jours à midi, c’est le réveil du roi Léon qui donne le départ des festivités. Les fêtes attirent chaque année plus d’un million de festayres venus du monde entier.


Un patrimoine gastronomique
L’autre grande fête de Bayonne est elle, vieille de plus de 550 ans. Il s’agit de la Foire au Jambon chaque printemps à l’occasion de la semaine sainte. Protégé par une IGP (Indication Géographique Protégée) et répondant à un cahier des charges très précis, le jambon est ici une véritable religion. Lors de cette grande fête populaire, la fine fleur des producteurs locaux y font déguster leurs plus beaux jambons. Animations musicales et concours culinaires ponctuent l’événement. 

Bayonne est aussi la capitale française du chocolat. L’histoire d’amour entre la ville et le chocolat a débuté au XVII sème siècle quand les juifs espagnols et portugais, pourchassés par l’inquisition, se sont installés dans le quartier Saint-Esprit, sur la rive droite de l’Adour. Ce sont eux qui seront les premiers artisans du royaume à travailler la fève de cacao alors réputée pour ses vertus médicinales. Le chocolat de l’époque est noir, amer et à forte teneur en cacao. C’est également à cette époque que l’on commence à planter le piment d’Espelette, une graine originaire d’Amérique du Sud alors utilisée dans les spécialités au chocolat. Bayonne compte encore à ce jour de nombreux chocolatiers qui perpétuent la tradition et inventent de nouvelles recettes.


La Table de Pottoka du chef Sébastien Gravé - Les délicieuses tablettes de Monsieur Txokola - Le très contemporain Okko Hôtel

La Table de Pottoka du chef Sébastien Gravé – Les délicieuses tablettes de Monsieur Txokola – Le très contemporain Okko Hôtel


Corrida et culture sportive
C’est en 1701, en l’honneur du roi Phillipe V d’Espagne, que fut donnée la première course de taureau à l’espagnole. En 1853, la corrida moderne avec picadors et mise à mort fait son apparition à Bayonne. Ses arènes de style néo-mauresque, comptant plus de 10 000 places assises, sont les plus grandes du sud-ouest. Chaque été, pendant les férias, les plus grands matadors y affrontent les taureaux de combat issus de prestigieux élevages.

Le sport est également un pilier important du patrimoine Bayonnais.  Dans les trinquets de la ville (frontons fermés), on y pratique la pelote basque, le sport régional par excellence. L’aviron, pratiqué sur l’Adour et sur la Nive depuis 1875, est historiquement le sport de la ville. L’Aviron Bayonnais, aux couleurs bleu ciel et blanche, a également donné son nom au club de rugby. Son public, fidèle les jours de match au mythique stade Jean Dauger, est l’un des plus fervents de France. La ville s’empare alors d’une fièvre contagieuse aux couleurs ciel et blanc qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte !  Bayonne ne rate décidément aucune occasion pour faire la fête !


Nos Bonnes adresses à BAYONNE
Où Manger 
En une poignée d’années, Bayonne a vu son offre culinaire évoluer dans le bons sens. Le chef le plus emblématique de ce renouveau est Sébastien Gravé avec la Table de Pottoka et sa nouvelle table Séquences. Basée sur les meilleurs produits basques, sa cuisine d’auteur à su s’émanciper des traditions. Des traditions qui se portent plutôt bien en bord de Nive à la Grange où la cuisine de marché aux accents basque fait toujours de l’effet. Au déjeuner comme au goûter, les buns et les pâtisseries d’Eklat font mouche. Dans un esprit street food, Janine s’avère également être une bonne pioche.
La Table de Pottoka – 21 quai Amiral Dubourdieu – 05 59 46 14 94
Séquences – 17 Quai Amiral Dubourdieu – 05 59 93 35 36
La Grange – 26 Quai Galuperie – 05 59 46 17 84
Eklat – 2 rue Marengo – 05 59 42 64 95
Janine – 12 rue Port de Castet – 09 72 96 08 91

Où dormir
Deux hôtels jouissent d’un emplacement de premier plan pour découvrir la ville à pied : entre théâtre et cathédrale, le Mercure Grand Hôtel, est une valeur sûre. Sur les remparts de Vauban, les Basses Pyrénées est un hôtel de charme récemment rénové avec goût.
Un peu à l’écart de centre ville sur la rive de l’hôtel, l’Okko Hôtel est le hotspot du moment avec son incroyable terrasse au 9ième étage qui offre une vue grand format sur Bayonne et le Pays Basque.
 Le Grand Hôtel Mercure 05 59 59 62 00      RÉSERVER
Hôtel des Basses Pyrénées 05 59 25 70 88      RÉSERVER
Okko Hôtel 05 59 42 88 38      RÉSERVER

Incontournables
Lors de votre séjour à Bayonne, ne manquez pas :
– d’aller prendre un authentique chocolat chaud chez Cazenave, une maison réputée fondée en 1864.
– de goûter à la tablette au chocolat d’antan de Monsieur Txokola, un chocolat comme on pouvait le déguster au XVII ème siècle.
– de visiter le musée Basque à la fois témoin de la culture basque et de l’histoire de Bayonne.

– d’aller assister à un match de l’Aviron Bayonnais au stade Jean Dauger.


Bon Plan 
Le Citypass Bayonne Pays Basque disponible en version 1 jour (12€), 3 jours (16€) et 7 jours (20€) combine le transport illimité sur tout le réseaux chronoplus, des entrées gratuites dans les musées de la ville et des remises chez certains commerçants bayonnais et partenaires touristiques de la côte basque.

Il est vendu en ligne sur www.bayonne-tourisme.com ou disponible sur place à l’office du tourisme.


Les quais de la Nive, le marché couvert et les flèches de la Cathédrale en fond.

Les quais de Nive, le marché couvert et les flèches de la Cathédrale en fond – Photo Tourisme Bayonne


Vue aérienne des arènes.

Vue aérienne des arènes – Euskalphoto