festival-photo-ete-2020-sud-france

 


On a beaucoup parlé à juste titre de l’annulation de 1001 festivals en France, tout particulièrement pour le spectacle vivant : danse, cirque, arts de la rue. Dans ce contexte culturel assez déprimé et déprimant, la photo fait de la résistance et le Sud n’est pas en reste. Petit tour d’horizon.


A tout seigneur tout honneur : si les Rencontres d’Arles ont été annulées, des galeristes et des photographes se sont associés pour proposer à Paris et en Arles – sous l’égide de Arles Contemporain – une programmation au (tré)pied levé.
Paris jusque mi août www.arlesaparis.fr, Arles jusqu’au 5 septembre www.arles-contemporain.com.
Migrons vers l’Ouest, avec les Images Singulières de Sète, l’incontournable et exigeant festival qui n’en finit pas de monter. S’il a dû être annulé, l’essentiel de sa programmation a été redéployée sur la saison 20/21 de la Maison de l’Image Documentaire www.imagesingulieres.com.
A Montpellier l’excellent Pavillon Populaire, dont Sudissimo s’est déjà fait l’écho, présente une exposition inédite de Jean-Philippe Charbonnier, l’un des plus grands et hélas moins connus des grands photographes humanistes français. Pour la première fois on pourra découvrir ses grands reportages en couleur, et rentrer dans les coulisses de son travail  en se plongeant dans ses planches contact qui mettront en avant ses choix et la phase éditoriale (l’editing) du travail de photographe. Montpellier jusqu’au 30 août www.montpellier.fr.


 

Emilienne Malfatto, Irak cent jours de thawra - Visa pour l'Image 2020.

Emilienne Malfatto, Irak cent jours de thawra – Visa pour l’Image 2020.


Avec des expositions circonscrites sur deux lieux (le Couvent des Minimes et Chapelle Saint Dominique), Perpignan restera cette année encore la capitale du photojournalisme avec Visa pour l’Image, qui choisit cette année encore comme point focal l’environnement et l’urgence climatique. Perpignan du 29 août au 13 septembre www.visapourlimage.com.
Avec l’exposition consacrée à Camille Lepage par le Festival MAP avec le Conseil Général de Haute Garonne au château de Laréole (31), « On est ensemble » rend hommage au travail de la photojournaliste assassinée en Centrafrique lors d’une embuscade, le 12 mai 2014, à 26 ans. Elle présente des extraits de ses reportages menés au Soudan et au Soudan du Sud, ainsi qu’en Centrafrique. Château de Laréole jusqu’au 27 septembre https://map-photo.fr/camille-lepage/
Dans le Gers bien silencieux sans son Jazz in Marciac, Lectoure continue son chemin et ses étés photographiques, où les découvertes jalonnent un itinéraire singulier sur des chemins de traverse. Lectoure du 25 juillet au 20 septembre http://centre-photo-lectoure.fr/festival/
En Pays Basque, c’est à Ascain / Azkaine qu’il faut aller sans hésiter pour la 7ème édition des Chemins de la Photographie, avec 25 photographes qui installent l’Art dans la Rue ! Ascain  jusqu’au 31 août https://www.festives.net/


Il est plus que jamais question de résistance ! Soyez curieux, ouvrez les yeux, allez-y : ce sera le premier des soutiens !!!


 

Hommage à la photographe Camille Lepage au château de La Réole.

Hommage à la photographe Camille Lepage au château de La Réole.